ACTUALITES METEO FRANCE LA RÉUNION

METEO FRANCE LA RÉUNION - Retrouvez dans cette rubrique toutes nos communications météorologiques et climatiques, nos communiqués, nos actualités cycloniques, ...

 

 

cyclone Effet Fujuwara entre Vernon et le système 08S (saison 2021-2022)

Météo-France

Noms des systèmes de la saison cyclonique 2022-2023

29/06/2022

Dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, les systèmes dépressionnaires tropicaux reçoivent des noms dès lors qu’ils atteignent le stade de tempête tropicale modérée (vents moyens sur 10 minutes excédant les 33 nœuds).
Les noms sont choisis sur des listes alphabétiques pré-définies, sachant que l’on démarre systématiquement à la lettre A pour le premier système baptisé d’une saison et que, normalement, un prénom utilisé ne l’est qu’une seule fois (ce qui n’a en pratique pas toujours été le cas).

cyclone Trajectoires des systèmes cycloniques de la saison 2021-2022 dans le sud-ouest de l'océan Indien

Météo-France

Bilan de la saison cyclonique 2021-2022 dans le Sud-Ouest de l'océan Indien

24/06/2022

La saison cyclonique 2021-2022 a connu un nombre élevé de phénomènes, mais avec une majorité de tempêtes tropicales, la plupart modérées, de sorte que l’on doit considérer que l’activité globale n’a été que légèrement supérieure à la normale. Mais cette saison cyclonique aura été singulière à bien des égards, avec nombre de faits ou d’événements totalement inédits. Elle a été extrêmement dense, avec un cœur de saison hyper-actif faisant suite à un démarrage exceptionnellement tardif. La multiplicité des météores a participé du fait que les terres habitées n’ont pas été épargnées, à commencer par Madagascar, qui a été confrontée à un nombre record de systèmes. Sur les treize météores de la saison, près de la moitié d’entre eux a, en effet, impacté la Grande Île, avec pas moins de six atterrissages, un nombre jamais observé auparavant.

cyclone Cyclone intense Batsirai

Météo-france, DIROI

Le cyclone intense BATSIRAI

14/02/2022

Le cyclone tropical Batsirai a frappé la côte orientale de Madagascar en soirée du 5 février 2022, son centre pénétrant sur terre un peu au nord de la ville de Mananjary, qui a été durement éprouvée par cet impact cyclonique, le plus violent dans ce secteur de la Grande Île depuis plus de 25 ans (les derniers événements d’ampleur comparable remontant au cyclone Edwige en février 1996, et surtout au cyclone Alibera, le 1er janvier 1990).
Préalablement à cet atterrissage sur Madagascar, le cyclone avait sévèrement affecté les conditions météorologiques à La Réunion, du 2 au 5 février. Mais cela aurait pu être bien pire, car l’île a par chance bénéficié d’une trajectoire favorable, lui valant d’être épargnée par le cœur du phénomène, où étaient concentrées les conditions les plus extrêmes associées au météore.
Le centre du cyclone a, en effet, eu le bon goût de ne pas se rapprocher à moins de 190 km des côtes du département. Mais il est demeuré à moins de 220 km (au nord) quelque 26h durant, se mouvant lentement l’essentiel de la journée du 3 février, tout en longeant l’arc des 200 km de distance. Ce déplacement ralenti, a eu pour conséquence de maintenir plus longuement le département sous l’emprise du météore, générant ainsi un épisode venteux et pluvieux durable sur l’île. Si les vents sont généralement restés dans des limites raisonnables (sauf localement dans les Hauts), du fait de l’éloignement suffisant du cœur dangereux du cyclone, l’influence pluvieuse a été exceptionnelle dans l’intérieur de l’île, plus particulièrement sur les hauteurs du volcan et dans les cirques, avec, une fois n’est pas coutume, le cirque ordinairement le plus sec, Mafate, qui a été le plus copieusement arrosé.